AccueilJARDINAGEPourquoi laisser une pelouse non tondue ?

Pourquoi laisser une pelouse non tondue ?

-

Laisser une zone de pelouse non tondue est très simple et favorable à la biodiversité. Il marque une volonté de donner plus d’espace à la nature dans le jardin. C’est aussi un véritable changement d’attitude par rapport à la fréquence et à l’impact de la tonte. Dans cet article, nous allons voir pourquoi il faut laisser la tondeuse au placard !

1) Les avantages des zones non tondues

  • En pratiquant une tonte différentielle, en conservant plus de hauteur et de diversité végétale, vous serez surpris de voir la diversité des plantes et des animaux réapparaître progressivement dans votre espace vert. Vous n’avez rien à faire pour développer la biodiversité chez vous, si ce n’est accepter que les mauvaises herbes prospèrent !
  • Les prairies d’herbes hautes abritent de nombreux insectes. C’est aussi dans les zones non fauchées que l’on peut observer la vie des petites créatures appelées insectes auxiliaires. Ces amis du potager aident le jardinier à lutter contre les ravageurs indésirables (pucerons, etc.).
  • L’herbe non semée est un réservoir naturel d’eau, qui maintient les plantes et le sol humides à cause de la rosée. En effet, les herbes les plus hautes captent la rosée et la font couler le long des tiges jusqu’aux racines. Ce cycle auto-entretenu signifie moins d’arrosage et un jardin plus frais.
  • Les zones d’herbes hautes sont une source de richesse écologique et favorisent la biodiversité. Comme le rappelle la Ligue pour la protection des animaux (LPO), les espaces sauvages du jardin permettent à différentes espèces de se développer : graminées, pâquerettes, trèfles, pissenlits, coquelicots et orchidées sauvages. Le gazon, quant à lui, est une pelouse composée d’une seule espèce de graminées (une seule famille de plantes).
  • Le dioxyde de carbone est encore contenu dans la plante et le fait de couper l’herbe libère du dioxyde de carbone.
  • L’herbe haute protège le sol des rayons du soleil et des UV. C’est une véritable aubaine pour les petits animaux.
  • Les prairies denses limitent l’érosion du sol. En revanche, l’herbe a un système racinaire peu profond, ce qui expose davantage le sol aux éléments et favorise donc l’érosion.
  • Laisser un coin de son terrain à l’état naturel permet d’économiser du temps et de l’argent sur la tonte, ainsi que sur la consommation d’énergie d’une tondeuse (qu’elle soit électrique ou alimentée par des combustibles fossiles). Vous évitez également la pollution causée par le bruit et l’odeur d’une tondeuse thermique.

2) Inconvénients de la tonte fréquente

  • Une tonte trop fréquente peut empêcher la floraison des fleurs, ce qui entraîne une perte de nourriture pour certains insectes pollinisateurs.
  • Une tonte trop fréquente peut perturber l’ensemble du cycle écologique, car les prédateurs (oiseaux, etc.) ne trouvent plus suffisamment d’insectes pour se nourrir.

Lors de la tonte, il est préférable de laisser l’herbe coupée au sol et de ne pas tout ramasser. Cela permettra aux oiseaux de construire leur nid à partir des branches sèches. Plus important encore, l’herbe coupée devient un engrais naturel qui nourrit le sol.

- Advertisment -

Must Read

« Gingembre  » de la plantation à la récolte

0
Le gingembre officinal en résumé : Nom latin : Zingiber officinale Nom commun : gingembre commun, gingembre officinalFamille : ZingiberaceaeType : vivace aromatique et médicinale Hauteur : 1 m 80Distance de plantation : 20 cmExposition :...