Accueil ASTUCES Il faut arrêter d'acheter de l'ail ! Voici comment les faire pousser à...

Il faut arrêter d’acheter de l’ail ! Voici comment les faire pousser à longueur de temps dans des pots

-

L’ail est l’un des aliments les plus utilisés dans la cuisine, et ce d’autant mieux qu’il est très bon pour la santé. L’ail est riche en vitamines A, B, C et E, en antioxydants, en calcium, en potassium, en zinc, en sélénium, mais aussi en allicine (un antibiotique naturel très puissant). Ce super aliment est aussi un alicament (denrée alimentaire), l’ail est donc désormais réservé aux seules attaques de vampires ! Dans les supermarchés, le kilo d’ail n’est pas vraiment indiqué. Mais saviez-vous qu’avec une seule gousse d’ail en votre possession, vous n’avez plus besoin d’acheter de l’ail ? Découvrez comment vous pouvez faire pousser de l’ail en pot et à l’infini chez vous.

Tout ce dont vous avez besoin, c’est :
Terre de rempotage
Une tête d’ail
Un Pot
Il faut savoir que chaque bulbe que vous voulez planter se multipliera et produira 3 ou 4 nouvelles gousses d’ail.

Vous êtes un gros acheteur d’ail ? Presque toutes vos recettes, contiennent-elles de l’ail ? Ce n’est donc pas une perte de temps. 

En tout cas, si vous avez déjà un potager, le jardinage, quelle que soit la nourriture, n’est jamais une perte de temps, mais un hobby, et si vous avez trop de légumes, d’herbe ou de fruits, donnez-les ! Il n’y a rien de plus agréable que de recevoir un cadeau de la nature ! 

1- Voici quelques bons conseils pour réussir la culture de l’ail à la maison : 

- Advertisement -

 

Si vous décidez de cultiver l’ail en plein air, il vaut mieux le planter en automne et attendre l’été prochain pour le récolter. Un tuyau de l’Almanach. 

Pour de meilleurs résultats, prenez des gousses d’ail dans une pépinière, ne les achetez pas dans une épicerie. Le type de produit que vous achetez dans un magasin n’est pas adapté au climat. Selon Martha Stewart, la culture des bulbes d’ail en plein air permet d’obtenir de meilleurs nutriments.

 Vous devez prendre soin de vos pousses toute l’année en les arrosant si vous ne vivez pas dans un pays où les plantes s’endorment à cause des hivers froids. Mais vous ne pouvez pas récolter avant juillet. 

Si vous plantez les bulbes à l’intérieur : 

1)Il suffit d’accrocher un pot de yaourt et de faire quelques trous dans le sol.
2) Ajouter un peu de terre organique. Remplissez le pot avec environ 1,27 cm de terre.
3) Cassez soigneusement les bulbes d’ail en gousses individuelles et laissez la peau de chaque bulbe intacte, mais ne vous inquiétez pas si elle s’effrite un peu.
4) Presser chaque cosse dans le sol et ajouter environ 2,5 cm de terre, avec l’extrémité pointue vers le haut. Vous pouvez planter jusqu’à 12 gousses collées ensemble.
5) Coupez toutes les fleurs qui vont pousser pour préserver au maximum le bon goût de l’ail.
6) Placez le pot sur une soucoupe pour récupérer l’excès d’eau, arrosez bien et mettez-le dans un endroit ensoleillé. De l’eau pour garder le sol humide, mais pas trempé. Mais l’ail n’est pas une plante très assoiffée.
6) Si vous n’avez pas de yaourt, utilisez une grande et large assiette pour la margarine, comme vous pouvez le voir sur la photo. Si elle est perforée et si l’eau est bien évacuée.
7) Lorsque l’ail a cinq ou six feuilles, il est prêt à être cultivé ! 

2- Les étapes du ragoût à l’ail

1) Prenez un grand pot (si possible perforé pour améliorer le drainage) et remplissez-le avec de la terre de bonne qualité. Séparez les gousses de la tête d’ail et assurez-vous qu’elles ne sont pas endommagées. Les clous de girofle doivent être frais et ne pas être endommagés.

CLIQUEZ SUR LA PAGE SUIVANTE CI-DESSOUS POUR CONTINUER À LIRE…

 

 

Must Read

10 associations de plantes qui ne s’entendent pas du tout

0
  De loin, tout jardin ressemble à un lieu harmonieux. De belles herbes, des légumes et des fruits poussent au sol, créant un tapis de...