Accueil POTAGER La culture du pêcher

La culture du pêcher

-

Un seul pêcher est suffisant pour assurer la fructification. Il peut donc être planté dans n’importe quel jardin, même petit. Vous y trouverez des conseils de culture et une sélection des meilleures variétés de pêches traditionnelles, de pêches blanches et de pêches sur vigne. Essayez les pêches en été et plantez-les à l’automne prochain.

La clé du succès

Emplacement abrité Bien que les pêchers soient tolérants au froid, ils craignent les gelées de printemps, qui détruisent la nouaison. Au nord ou à l’est, faites-les pousser sous la protection d’un mur ou d’un bâtiment. Eclaircir Pour obtenir de belles pêches, il est nécessaire d’éclaircir la production. L’idée est de ne conserver qu’un seul fruit par grappe. De cette façon, vous n’aurez pas beaucoup de petits fruits, mais des gros et très savoureux. Un porte-greffe adapté On l’oublie souvent, mais avec les arbres fruitiers, le choix du porte-greffe est l’une des clés de la réussite. Il doit être parfaitement adapté au développement souhaité (petit, moyen, grand) et au substrat. Faites attention non seulement à la variété de pêcher souhaitée, mais aussi au porte-greffe sur lequel il est greffé.

Le bon choix

Les variétés sont divisées en 4 catégories.

Pêches traditionnelles (pêches rondes à chair jaune), pêches blanches, pêches de vigne (à chair très colorée) et pêches plates.

– Parmi les pêches traditionnelles : ‘Conquise’ et ‘Suncrest’ aux fruits très sucrés.
– Parmi les pêches blanches, ‘Amsden’, une ancienne variété américaine résistante aux maladies (cloques, moniliose). Madeleine Rouge de Courson’ a une peau rouge et une chair blanche délicate qui sent très bon. La variété « Mignonne Hâtive » (également appelée « Grosse Mignonne ») produit des fruits au goût délicat.
– Pêche de vigne, la Sanguine de Savoie est adaptée aux conditions climatiques difficiles et produit des fruits acides. Toutes les informations sur la pêche de vigne.
– Enfin, ‘Ornella’, une variété plate et autogame (de l’INRA), produit des fruits savoureux.

Une année dans la vie de vos pêchers

- Advertisement -

– Janvier-février : profitez de l’hiver pour tailler vos pêchers. Coupez les branches endommagées ou croisées pour maintenir une forme harmonieuse et une croissance ouverte.
– Mars-avril : Dès la fin de l’hiver, vos pêchers vont fleurir. Profitez du spectacle. Dans le nord et l’est de la France, gardez les yeux ouverts. Prévoyez une couverture hivernale pour protéger l’arbre en cas de gel.
– Juin à juillet : Une fois que le fruit s’est formé et a atteint la taille d’une cerise, éclaircissez et ne laissez qu’un seul fruit par grappe.
– De juillet à septembre : cueillez les pêches lorsqu’elles sont mûres. Vous pouvez vérifier leur maturité en les pressant doucement.

Must Read

« Gingembre  » de la plantation à la récolte

0
Le gingembre officinal en résumé : Nom latin : Zingiber officinale Nom commun : gingembre commun, gingembre officinalFamille : ZingiberaceaeType : vivace...