Accueil JARDINAGE 12 conseils pour démarrer un potager que tout débutant doit connaître !

12 conseils pour démarrer un potager que tout débutant doit connaître !

-

Découvrez les 12 meilleurs conseils pour les débutants si vous voulez commencer un potager pour cultiver vos propres fruits savoureux, vos herbes aromatiques et vos légumes frais !

1. Choix du site

Le site idéal pour un potager reçoit beaucoup de soleil et dispose d’une zone réservée partiellement ombragée afin que vous puissiez y cultiver toutes vos herbes et tous vos légumes qui aiment l’ombre.

Il doit également présenter un bon drainage et un sol de qualité. Une façon de vérifier le drainage est d’examiner la zone après une averse. Si des flaques d’eau se forment, ce n’est pas un jardin potager, mais si l’eau semble s’infiltrer ou s’écouler assez rapidement, c’est bon.

Le choix d’une zone plate, dépourvue de racines et de rochers, facilite le travail et la préparation du sol avant la plantation. Si le sol n’est pas bien drainé, pensez à créer des plates-bandes surélevées qui permettent aux plantes de pousser au-dessus du niveau du sol.

Et si vous manquez d’espace de jardinage, il est également possible de démarrer un potager sur un patio, un balcon, un toit ou même sur un rebord de fenêtre ensoleillé. Les légumes comme les tomates, les légumes verts à feuilles et les poivrons poussent facilement dans des pots.

2. Commencez simplement

- Advertisement -

Choisissez des graines et des semis hybrides et héritiers pour les planter, et commencez à identifier les types et variétés de légumes que vous préférez en fonction de vos goûts et de ce qui pousse le mieux dans votre potager.

Au début, il est préférable de commencer par des herbes et des légumes faciles à cultiver comme la menthe, le basilic, le persil, les laitues, les épinards, les tomates, les poivrons, les aubergines, les haricots, les concombres, les radis, les légumes verts asiatiques, etc.

Si vous n’avez jamais eu la main verte, apprenez les bases de la culture des légumes les plus populaires et les plus faciles à cultiver, puis commencez à cultiver des plantes comestibles difficiles à soigner comme les choux-fleurs, les choux de Bruxelles, les oignons, les choux, les artichauts, la rhubarbe, le melon amer, les carottes, les melons, etc. Pour les fruits, vous aurez besoin de jeunes plants greffés. Les cultiver dans votre potager est également une idée enrichissante !

3. Commencez les légumes sur des lits surélevés

La culture de légumes sur des lits surélevés présente de nombreux avantages. Ils améliorent la productivité du potager et facilitent la planification et la plantation. Par exemple, si vous avez un problème de sol pauvre, vous pouvez remplir les lits de plantation avec de la terre végétale de qualité.

Une plate-bande surélevée peut également vous éviter de vous fatiguer le dos car vous n’avez pas à vous pencher à plusieurs reprises pour récolter les cultures. La réduction du nombre de parasites et de mauvaises herbes rampantes fait également partie des avantages.

4. Vous manquez d’espace ? Adoptez la culture verticale

Ne laissez pas le manque d’espace décourager votre amour pour les aliments cultivés à la maison ! Pensez à installer des jardinières murales, des jardinières de balustrade et même des paniers suspendus pour soutenir les cultures qui poussent verticalement.

Les plantes grimpantes gourmandes en espace telles que les haricots à rames, les tomates, les pois, les melons, les courges, les gourdes, etc. peuvent être cultivées à la verticale à l’aide de piquets, de clôtures, de treillis ou de cages.

La culture verticale des légumes permet de gagner du temps et simplifie la partie entretien car vous pouvez facilement voir où se trouvent les fruits. De plus, les plantes orientées vers le haut sont moins susceptibles d’être la proie d’infections fongiques, grâce à une meilleure circulation de l’air autour des feuilles.

Envisagez de faire pousser des plantes grimpantes le long d’un côté des plates-bandes surélevées et d’utiliser des poteaux d’extrémité robustes entre les deux afin de fournir une surface d’escalade solide. N’oubliez pas de fixer les plantes grimpantes avec le treillis, et ne vous embêtez pas à attacher les fruits lourds comme les melons et les courges – ils ont tendance à former des tiges plus épaisses pour se soutenir. Ne manquez pas cet article utile disponible sur le site du Micro Jardinier !

5. Espacez bien

Faites attention à la façon dont vous disposez vos cultures. Un bon espacement est la clé pour obtenir un bon rendement de chaque planche. Il est courant de planter en rangées ou en carrés, mais vous pouvez essayer de planter vos légumes en triangle.

De cette façon, vous pouvez mettre jusqu’à 15% de plantes en plus dans chaque lit. Veillez à ne pas les entasser dans vos planches de plantation. Les plantes n’atteignent pas leur plein potentiel (en termes de taille et de rendement) lorsqu’elles sont entassées.

6. Faites des plantations successives

Les plantations successives peuvent vous aider à améliorer la productivité de votre potager et à assurer un approvisionnement constant en légumes.

7. Utiliser des transplants au lieu de semer directement des graines

Vous n’avez pas besoin d’attendre que les cultures du potager arrivent à maturité pour commencer la prochaine fournée. En semant les graines dans des plateaux et des pots, vous leur donnez une bonne longueur d’avance et vous évitez même les échecs qui surviennent lorsque les graines ont du mal à s’adapter à la terre du jardin.

Une fois qu’il y a suffisamment d’espace, vous pouvez transplanter les semis matures sur le sol au lieu de semer des graines. Comme les transplants sont âgés de quelques semaines lorsque vous les plantez, ils seront en meilleure santé et s’adapteront plus rapidement que les plantes semées directement.

8. Choisissez des variétés à maturité précoce

Surtout pour ceux qui vivent dans des zones plus froides, où les étés sont courts. Ainsi, vous pourrez récolter un maximum de cultures avant la fin de la saison de croissance. Il est donc évident que la sélection de cultures qui arrivent rapidement à maturité est l’étape la plus logique et vaut la peine d’être essayée.

9. Semer ensemble des cultures compatibles

Renseignez-vous sur le compagnonnage et sur les légumes et les herbes qui vont bien ensemble. Vous pouvez planter des légumes avec la même période de végétation.

Vous pouvez aller à la page suivante pour lire la suite de cet article

Abonnez-vous pour recevoir le manuel des jardiniers sans moyen gratuitement

Inscrivez-vous pour recevoir le lien de téléchargement du livre «le manuel des jardiniers sans moyen» PDF, qui exprime la conviction que tout le monde peut jardiner, malgré l’absence d’expérience ou de tous moyens.
Adresse e-mail non valide
Avec nous, pas de courrier indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.

Must Read

« Gingembre  » de la plantation à la récolte

0
Le gingembre officinal en résumé : Nom latin : Zingiber officinale Nom commun : gingembre commun, gingembre officinalFamille : ZingiberaceaeType : vivace...

Abonnez-vous pour recevoir le manuel des jardiniers sans moyen gratuitement

Inscrivez-vous pour recevoir le lien de téléchargement du livre «le manuel des jardiniers sans moyen» PDF, qui exprime la conviction que tout le monde peut jardiner, malgré l’absence d’expérience ou de tous moyens.
Adresse e-mail non valide
Avec nous, pas de courrier indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.