Accueil PLANTES ET SANTÉ Quels sont les avantages de l'ail sauvage ?

Quels sont les avantages de l’ail sauvage ?

-

Son nom est intriguant et déroutant. Cependant, dans certaines régions d’Europe et d’Asie, l’ail des ours est une plante assez commune. Ses bienfaits sont connus depuis l’Antiquité et elle apporte de nombreux bienfaits à notre organisme, mais à l’époque moderne, elle est moins mise en avant que d’autres plantes. Voyons comment c’est !

De l’ail, mais plus concentré

Dérivé du latin allium ursinum, qui signifie ours, également connu sous le nom d’ail sauvage. Son nom vient de la légende selon laquelle les ours le mangent au réveil de leur hibernation pour reprendre des forces après des mois d’inactivité. Cela en dit long sur les bienfaits revigorants de la plante ! Mais qu’en est-il vraiment ?

Depuis l’Antiquité, l’ail kumazasa est utilisé pour ses propriétés de détoxification et de décontamination. Et cela n’a été que confirmé par l’histoire. Si on les compare à l’ail « traditionnel » (l’ail des ours est une plante moins cultivée), on peut dire qu’ils ont tous les mêmes propriétés. Mais meilleur et plus concentré ! » .

Texture riche. 

- Advertisement -

Le temps nous dira quelles sont les autres propriétés de cette plante, comme les propriétés antibactériennes, antiseptiques et antimicrobiennes. L’ail des ours peut contribuer à prévenir l’infarctus du myocarde et les accidents vasculaires cérébraux en abaissant la tension artérielle. De même, il aide à lutter contre le mauvais cholestérol.

Parallèlement, ses propriétés antibactériennes sont efficaces pour lutter contre les maladies chroniques telles que l’arthrite. En particulier, ses effets sur l’inflammation et d’autres maladies intestinales sont souvent mis en avant. L’ail sauvage semble également efficace contre la fatigue et les petits maux de l’hiver (rhume, bronchite, etc.), notamment en dégageant le système respiratoire. Que des bonnes choses !

L’ail des ours dans votre assiette.

Ces caractéristiques suffisent à faire oublier qu’il ne s’agit pas d’un médicament, mais d’un ingrédient que l’on peut ajouter librement à son alimentation. Vous pouvez les acheter directement dans les magasins, les cultiver vous-même ou, pour les plus aventureux, partir à leur recherche dans les forêts et les marais. Dans ce dernier cas, il faut toutefois faire très attention à ne pas faire d’erreur, par exemple en utilisant des feuilles de lys.

En cuisine, l’ail sauvage est utilisé de diverses manières. Sa saveur en fait un ingrédient idéal pour la préparation de crostini pour l’aperitivo ou de pesto pour les pâtes. Il peut également être utilisé dans des recettes plus élaborées telles que les quiches, les tartes salées et les risottos. Il peut également être consommé cru, par exemple en salade. C’est à vous de voir ce que vous voulez !

Must Read

« Gingembre  » de la plantation à la récolte

0
Le gingembre officinal en résumé : Nom latin : Zingiber officinale Nom commun : gingembre commun, gingembre officinalFamille : ZingiberaceaeType : vivace...