Accueil Fleurs et arbustes Guide des engrais pour rosiers : Choisir le meilleur engrais pour rosiers

Guide des engrais pour rosiers : Choisir le meilleur engrais pour rosiers

-

Lorsque l’on prend soin de rosiers, il est très important de garder à l’esprit une fertilisation appropriée pour s’assurer que les plantes restent aussi saines que possible. Les rosiers qui ne sont pas nourris correctement produisent des fleurs moins spectaculaires et sont sujets à un large éventail de maladies. Il est donc de la plus haute importance de les nourrir avec les bons nutriments.

Mais avec tous les engrais pour rosiers disponibles sur le marché aujourd’hui, quel type est le meilleur ?

Ce qu’il faut rechercher lors du choix d’un engrais
Une bonne règle générale consiste à rechercher un engrais dont le rapport NPK est bien équilibré. NPK est l’abréviation de nitrogen, phosphore et potassium. Ces trois éléments chimiques sont les principaux composants de la plupart des engrais.

Chaque plante a besoin d’une quantité différente de chaque élément, mais les roses ont tendance à réagir au mieux à un mélange à peu près équilibré des trois éléments.

En outre, il faudra décider d’utiliser un engrais organique ou non organique. Chacun a ses propres avantages, et le choix entre les deux se résume en grande partie à une préférence personnelle. Les engrais organiques fournissent au rosier les éléments nutritifs dont il a besoin et améliorent ou maintiennent la qualité du sol dans lequel le rosier est enraciné.

- Advertisement -

Les engrais non organiques nourriront les plantes, mais ne contribueront guère à la qualité du sol. D’autre part, de nombreux engrais non biologiques contiennent des produits chimiques qui aident à protéger les rosiers contre les maladies et les insectes. Bien que ces engrais ne soient pas de nature organique, ils ont tout de même beaucoup à offrir. L’ajout de matières organiques supplémentaires au sol lors de l’utilisation d’engrais non biologiques peut aider à compenser l’absence de produits chimiques enrichissant le sol.

Alterner les types d’engrais
Il est également préférable d’alterner les types d’engrais utilisés. En raison de la façon dont les produits chimiques sont ajoutés au sol, le fait d’utiliser continuellement le même type de produits chimiques fertilisants peut entraîner une mauvaise qualité du sol à long terme. Pour combattre cet effet, une rotation programmée de différents produits chimiques peut être très utile.

Il va sans dire que les engrais organiques ne nécessitent pas une telle rotation. Il est très important que les propriétaires de roses qui utilisent cette tactique gardent la trace du dernier engrais utilisé, car la rotation aura ses meilleurs effets si elle est utilisée de manière cohérente. Il peut également être utile d’alterner entre les engrais organiques et non organiques, car cela permettra au rosier et au sol qui l’entoure de bénéficier des avantages des deux types d’engrais.


En plus des engrais standard, de nombreux composés améliorant la floraison sont disponibles. Bien qu’ils ne soient certainement pas nocifs pour les rosiers, ils peuvent avoir certains effets secondaires indésirables. Plus précisément, comme beaucoup de ces composés sont très riches en azote, ils peuvent entraîner la croissance d’un feuillage excessif sur le rosier, masquant ainsi les fleurs. Il convient également de noter que l’excès d’azote existe aussi. Un taux d’azote trop élevé peut en effet nuire aux plantes. Il faut donc éviter, dans la mesure du possible, d’utiliser des composés améliorant la floraison avec des engrais généraux.

Outre la fertilisation, d’autres facteurs peuvent être contrôlés pour assurer la meilleure santé possible au rosier. Il est essentiel de veiller à ce que le sol autour du rosier soit correctement drainé, car les rosiers n’ont pas tendance à bien réagir à des conditions extrêmement humides. Il est également très utile de veiller à ce que la zone où se trouve le rosier ne soit pas trop ombragée. Un ensoleillement de 6 heures ou plus par jour est optimal, bien que certaines variétés de roses s’accommodent bien d’un peu d’ombre. Il peut être nécessaire d’élaguer les arbres qui empêcheraient la lumière du soleil d’atteindre les rosiers.

Conclusion
L’entretien des rosiers peut demander beaucoup de travail, mais cela en vaut la peine pour obtenir des fleurs spectaculaires et des buissons en bonne santé. En commençant par un engrais bien équilibré et des conditions appropriées, vos rosiers prendront un bon départ. En fin de compte, n’oubliez pas de vous en tenir à ce qui fonctionne et produit les meilleurs résultats lorsque vous expérimentez différents engrais.

Must Read

« Gingembre  » de la plantation à la récolte

0
Le gingembre officinal en résumé : Nom latin : Zingiber officinale Nom commun : gingembre commun, gingembre officinalFamille : ZingiberaceaeType : vivace...