Accueil Fleurs et arbustes fleur de némésia : comment cultiver et soigner le némésia

fleur de némésia : comment cultiver et soigner le némésia

-

Le némésia est une plante annuelle qui est populaire dans de nombreux jardins à travers le pays. Elle est disponible en plusieurs couleurs différentes ; cependant, les options les plus courantes pour les fleurs ont tendance à être dans les tons de rose, violet, rouge, jaune et blanc. C’est une fleur qui nécessite très peu d’entretien, ce qui signifie que vous obtiendrez de belles fleurs qui sentent incroyablement bon sans beaucoup de travail. Dans ce guide, nous allons examiner certains conseils pour vous aider à cultiver cette plante dans votre jardin à la maison, ainsi que certains des problèmes que vous pouvez rencontrer.
Conseils pour la culture et l’entretien de la fleur de némésia
C’est une plante qui peut pousser n’importe où dans le pays, d’autant plus qu’elle poussera dans des conteneurs tout aussi bien qu’en extérieur. Si vous souhaitez cultiver cette plante à l’extérieur, elle sera plus adaptée aux zones 9 à 11. La culture de cette plante ne demande pas beaucoup d’efforts, mais certaines conditions doivent être réunies pour que la fleur s’épanouisse. Lorsque ces conditions sont réunies, la fleur peut atteindre une hauteur de 1 à 3 pieds.

Exigences en matière de lumière – C’est une plante qui aime beaucoup de soleil. En fait, il est préférable de choisir un emplacement où elle reçoit au moins six heures de soleil par jour. Le soleil est nécessaire pour favoriser la floraison ; cependant, si vous vivez dans un endroit tropical, le soleil de l’après-midi peut être trop chaud. Les feuilles peuvent alors être brûlées et endommagées si elles restent dans une chaleur trop intense.
Exigences du sol – Cette plante préfère un sol légèrement acide pour pousser. Le sol doit également être très humide. En fait, un manque d’humidité dans le sol peut empêcher la plante de fleurir. Sachez simplement qu’un excès d’eau peut également être un danger pour une plante. Veillez donc à choisir une combinaison de sol qui favorise le drainage. Un sol qui contient un peu de sable est en fait très bénéfique pour cette plante.
Besoins en eau – Le némésia est une fleur qui nécessite un arrosage régulier. Elle aime vraiment pousser dans un sol humide, donc si vous vivez dans un endroit sec et venteux, elle ne poussera peut-être pas très bien dans votre jardin. En fait, c’est une plante qui préfère un peu d’humidité.
Besoins en engrais – L’engrais n’est pas nécessaire à la croissance de cette plante, mais il est utile de l’appliquer une fois par saison de croissance. Un engrais à libération lente est la meilleure option pour une plante mature, tandis qu’un engrais soluble dans l’eau sera la meilleure option pour la plante pendant sa croissance.
Exigences en matière de taille – Si vous voulez que cette plante fleurisse beaucoup, il est très important de tailler les fleurs mortes et les tiges. Il suffit de pincer les extrémités de la plante juste avant la floraison pour favoriser une croissance plus dense et une période de floraison plus complète. Si la plante est un peu penchée ou affaissée d’un côté, vous pourrez facilement la ramener en la coupant. Comme vous ne faites que tailler la plante, veillez à ne pas en couper plus de la moitié.

Propagation du némésia
La propagation est le moyen d’obtenir de nouvelles fleurs et plantes de némésia dans votre jardin. La plupart de ces plantes sont propagées à l’aide de graines, mais elles peuvent aussi pousser à partir de boutures au printemps et en été de chaque année. Le semis des graines doit commencer au mois de mars, et la plante doit être déplacée vers son emplacement permanent en mai. Lorsque vous vous préparez à obtenir une bouture, vous devez choisir une partie de la plante qui n’a ni fleurs ni bourgeons. À l’aide d’une paire de ciseaux, prélevez une bouture d’environ 15 cm de long. Une fois la bouture réalisée, enveloppez l’extrémité dans une serviette en papier humide afin que les racines puissent commencer à s’implanter.

Liste des problèmes courants et solutions
La maladie la plus courante que ce type de plante est susceptible de rencontrer est l’oïdium. Cela se produit lorsque les feuilles sont mouillées lorsque vous arrosez une plante. L’oïdium ressemble à une couche de moisissure blanche que vous ne trouverez pas sur le feuillage d’une plante. Il se propage rapidement par temps chaud, en présence de conditions légèrement humides. C’est pourquoi il est souvent le premier sur les lieux juste après le mois le plus humide de l’année.
Pour traiter et se débarrasser de l’oïdium, il faut augmenter la circulation de l’air dans votre jardin et éliminer toute humidité stagnante. Évitez de trop arroser vos plantes et de les entasser trop serré dans le même récipient. Les plantes qui sont touchées doivent être retirées et pulvérisées avec un fongicide.

Il s’agit d’une maladie qui n’infecte que la plante sur laquelle elle pousse. Elle ne pourra pas se transmettre à un autre type de plante. Si vous avez peur d’utiliser des produits chimiques dans votre jardin pour traiter l’oïdium, vous pouvez créer un traitement organique à la place. Ce mélange se compose d’un demi-litre de lait et de 4½ litres d’eau, et il devra être pulvérisé sur la plante chaque semaine jusqu’à ce que l’oïdium ait disparu.

- Advertisement -

Les ravageurs les plus courants que vous trouverez à déranger cette plante sont les pucerons. Les pucerons sont de petits insectes qui mangent la sève de la plante. Lorsqu’ils attaquent vos plantes, ils font beaucoup de dégâts. L’une des meilleures façons d’empêcher les pucerons d’entrer dans votre jardin est d’avoir beaucoup de pesticides.

Abonnez-vous pour recevoir le manuel des jardiniers sans moyen gratuitement

Inscrivez-vous pour recevoir le lien de téléchargement du livre «le manuel des jardiniers sans moyen» PDF, qui exprime la conviction que tout le monde peut jardiner, malgré l’absence d’expérience ou de tous moyens.
Adresse e-mail non valide
Avec nous, pas de courrier indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.

Must Read

« Gingembre  » de la plantation à la récolte

0
Le gingembre officinal en résumé : Nom latin : Zingiber officinale Nom commun : gingembre commun, gingembre officinalFamille : ZingiberaceaeType : vivace...

Abonnez-vous pour recevoir le manuel des jardiniers sans moyen gratuitement

Inscrivez-vous pour recevoir le lien de téléchargement du livre «le manuel des jardiniers sans moyen» PDF, qui exprime la conviction que tout le monde peut jardiner, malgré l’absence d’expérience ou de tous moyens.
Adresse e-mail non valide
Avec nous, pas de courrier indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.