Accueil Fleurs et arbustes Chayatouri : plantation, culture, soins et récolte

Chayatouri : plantation, culture, soins et récolte

-

Le chayatouri (ou christofin) est une plante comestible connue pour ses fruits exotiques. Originaire du Mexique, cette plante n’est pas très rustique, mais peut être cultivée sous nos latitudes. En fait, avec les bons soins, il est possible d’incorporer la chayotte dans votre jardin domestique. Voici quelques conseils pour planter, cultiver, gérer et récolter la chayotte.

La chayotte (Sechium edule) est une herbe vivace de la famille des cucurbitacées dont le fruit mûr est comestible. Les tiges et les racines riches en amidon, appelées « chouche », sont comestibles à l’île Maurice et à l’île de la Réunion, où elles sont parfois cultivées comme légumes dans les régions chaudes. Le terme est parfois utilisé pour désigner le fruit consommé comme un légume.

Il est également appelé christophine aux Antilles et en Guyane, chouchou à la Réunion, sousou à l’île Maurice, chouchoute à Madagascar, en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française, mirliton en Haïti1 et en Louisiane. Il est également connu en Haïti1 et en Louisiane sous le nom de mirliton.

Quand planter le chayatouri ?

La plantation du chayatouri est très particulière : il est planté en pot et placé dans un endroit chaud avant d’être repiqué en pleine terre. La plantation commence donc en février et se termine au jardin en mai après le saint des glaces.
Chayatulli.

- Advertisement -

Où et comment planter le Chayatulli ?

Vers la fin du mois de février, choisissez un grand pot et remplissez-le de terre. Placez les plants de Chayathuri horizontalement au centre et remplissez-les aux deux tiers de terre. Placez le pot dans une pièce bien éclairée, à l’abri du froid et du vent.

Avant la transplantation, labourez le sol du jardin. Le sol doit être humide et profond. Ajoutez du fumier ou du compost en automne pour améliorer le sol. Retournez le sol en profondeur à l’aide d’une fourche. Au printemps, retournez légèrement le sol, également avant la transplantation.

En mai, lorsque les plantes sont vigoureuses et que le gel n’est plus à craindre, elles sont prêtes à être transplantées dans le jardin. Plantez les plantes et installez un treillis suffisamment haut et stable pour que les plantes puissent grimper. Le treillis doit être solide car il doit supporter le poids des fruits ainsi que l’abondance du feuillage.

Entretien.

L’aspect le plus important de l’entretien des chayatulis est l’arrosage régulier. Les chayatulis sont très sensibles à la sécheresse et ont besoin de beaucoup d’eau.

La taille n’est pas indispensable, mais les jeunes plantes doivent être débarrassées de plus de trois feuilles pour augmenter la densité du feuillage.

Le paillage ne protège pas seulement la plante du froid, mais aide aussi à garder le sol frais en été.

La chayotte semble être sensible aux maladies et aux parasites du jardin.

Récolte et conservation de la chayotte

La récolte est assez tardive, généralement vers le mois d’octobre (la période de fructification se situe autour du mois de septembre). Les fruits sont faciles à récolter et à conserver. S’ils sont conservés dans un endroit frais, ils peuvent durer des mois !

Must Read

« Gingembre  » de la plantation à la récolte

0
Le gingembre officinal en résumé : Nom latin : Zingiber officinale Nom commun : gingembre commun, gingembre officinalFamille : ZingiberaceaeType : vivace...