Accueil Fleurs et arbustes Bougainvillier : conseils, plantation et entretien

Bougainvillier : conseils, plantation et entretien

-

Le bougainvillée est une plante grimpante aux feuilles ovales et pointues. Il peut également être cultivé en boule ou en tige. Originaire du Brésil, la plante se développe très bien dans notre climat. Ses couleurs éblouissantes et ses formes exubérantes attirent l’attention dans votre jardin ou devant votre maison. La plupart des espèces de bougainvilliers sont assez résistantes au froid, mais cela ne les rend pas pour autant rustiques. Ce n’est que dans le sud qu’il est possible de les planter en pleine terre. Dans d’autres régions, les bacs et les jardinières sont préférables. Leur palette de couleurs rappelle la Méditerranée. Leurs fleurs sont le plus souvent roses ou rouge vif. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils et suggestions pour l’entretien de votre bougainvillier.

Où et comment planter un bougainvillier ?
La phase de plantation du bougainvillier détermine sa croissance, sa floraison et sa reprise.

Bougainvilliers en terre :

Le bougainvillier ne peut être planté en pleine terre que dans les régions chaudes et sans gel (Côte d’Azur). Cette plante n’est pas du tout résistante au gel. Donc, si vous avez la chance de vivre dans la région méditerranéenne, plantez-la au printemps. Le sol doit être léger, bien drainé et de préférence proche d’un support sur lequel le bougainvillier pourra grimper (par exemple sur une pergola). Le sol idéal est un mélange de terre de jardin, de terreau et de sable. Il est important de savoir que les vrilles peuvent atteindre entre cinq et sept mètres de long en extérieur.

Bougainvilliers en pots :

- Advertisement -

En dehors de la Méditerranée, les bougainvilliers doivent être plantés en pots. Ainsi, vous pouvez les sortir à la saison chaude et les replanter à la saison fraîche (généralement au milieu de l’automne). Choisissez un terreau pour les plantes à fleurs et n’oubliez pas de mettre des billes d’argile au fond d’un pot perforé pour le drainage. Le bougainvillée est très sensible à un arrosage excessif.

Au printemps, vous devrez transplanter votre plante dans un pot d’un diamètre légèrement supérieur. Vous pouvez également utiliser un engrais spécial bougainvilliers pour une plus belle floraison.

Bougainvillier


Comment prendre soin d’un bougainvillier ?
L’entretien d’un bougainvillier demande quelques attentions. Par exemple, il faut l’arroser régulièrement, mais le sol doit avoir le temps de sécher entre les arrosages. Moins il est arrosé, plus il produira de fleurs (mais plus sa croissance sera lente). Si elle est trop arrosée, la plante perdra ses feuilles en dessous. L’eau ne doit pas stagner dans la soucoupe, mais doit être vidée à chaque fois. Bien entendu, l’arrosage doit être considérablement réduit en hiver. N’ajoutez pas non plus d’engrais à cette époque de l’année, car ils ne sont utilisés que pendant la période de croissance.

Le bougainvillier n’a pas vraiment besoin d’être taillé, car les fleurs s’épanouissent sur le bois de deux ans. La taille l’empêcherait donc de fleurir l’année suivante. Pour que le bougainvillier reste uniforme, vous pouvez le tailler à la fin de l’hiver, lorsqu’il n’y a pas de risque de gelée. Il suffit d’enlever les parties sèches et flétries.

Le bougainvillée est très facile à propager, que ce soit par bouturage ou par multiplication printanière.

Bougainvillier

Must Read

« Gingembre  » de la plantation à la récolte

0
Le gingembre officinal en résumé : Nom latin : Zingiber officinale Nom commun : gingembre commun, gingembre officinalFamille : ZingiberaceaeType : vivace...