Accueil ASTUCES Pouvez-vous faire le jardin sans eau ? Notre véracité pour enfin connaître...

Pouvez-vous faire le jardin sans eau ? Notre véracité pour enfin connaître la vérité

-

 

Comme le « jardin sec » est encore peu connu de la plupart des jardiniers, il existe encore quelques idées préconçues à son sujet. Une petite clarification.

Une pelouse qui jaunit en été est une pelouse perdue. FAUX !

C’est plutôt la réputation du jardinier qui a été perdue… il y a trente ans ! Les attitudes ont beaucoup changé depuis lors. Une pelouse jaune est le signe d’un jardinier responsable qui préserve les ressources naturelles. En fait, la pelouse est composée d’herbes qui se reposent surtout en été. Il n’est donc pas nécessaire de l’arroser. Si nous le laissons plus ou moins jaune, nous économisons des mètres cubes d’eau et en automne, il redevient vert comme par magie. Vous pouvez aussi étaler une fine couche de terre et l’enrouler, et elle sera encore plus belle !

Les sols sablonneux sont secs. PAS TOUJOURS !

- Advertisement -

Au début, il est en fait assez sec (et pauvre). Mais si vous videz le tas de compost au moins une fois au printemps et une fois en automne, vous apportez beaucoup d’humus, puis dans une dizaine d’années, il s’enrichira considérablement et l’eau commencera à coller. Vous aurez alors un sol très facile à travailler, qui contient la bonne quantité de matière organique et qui retient donc bien l’eau, ce qui est presque idéal pour un jardinier !

 

Si l’eau est rare ou chère, j’arrêterai d’arroser. FAUX !

Il est encore nécessaire d’arroser les jeunes plantes qui viennent d’être installées dans le sol. Pensez donc à l’extraction de l’eau : l’eau pour laver les légumes, la dernière eau pour rincer la vaisselle, l’eau qui coule jusqu’à ce qu’elle devienne chaude – en temps de guerre comme en temps de guerre, ces litres sont précieux !

 

 

 

L’arrosage avec un arrosoir permet d’économiser de l’eau. NON PROPOSÉ

Pour économiser de l’eau réelle, rien de mieux qu’un goutte-à-goutte. Un tuyau perforé ou un goutteur assure que les racines tombent au point exact toutes les X secondes. C’est l’idéal car aucune eau n’est perdue par évaporation. Mais n’oubliez pas de changer la position de la tête de goutte chaque mois, pour que les racines de la plante ne poussent pas seulement d’un côté dans le sac de terre humide. Vous pouvez également utiliser une minuterie pour économiser l’eau.

CLIQUEZ SUR LA PAGE SUIVANTE CI-DESSOUS POUR CONTINUER À LIRE…

 

Must Read

10 associations de plantes qui ne s’entendent pas du tout

0
  De loin, tout jardin ressemble à un lieu harmonieux. De belles herbes, des légumes et des fruits poussent au sol, créant un tapis de...