Accueil ASTUCES Oïdium : comment prévenir et traiter cette maladie cryptogamique ?

Oïdium : comment prévenir et traiter cette maladie cryptogamique ?

-

L’oïdium est une maladie cryptogamique bien connue des jardiniers. Appelée aussi oïdium, elle apparaît lorsqu’il y a une grande différence de température et d’humidité entre la nuit et le jour. Une fois installé sur les feuilles de l’arbre fruitier, il peut être vraiment coriace. Mieux vaut donc prendre des précautions avant qu’il ne s’empare de vos plantes. Découvrez comment prévenir et traiter l’oïdium.

Les symptômes de l’oïdium
Ce champignon s’attaque généralement aux rosiers, melons, courgettes, pommiers, etc. Ce sont donc les plantes les plus courantes. L’oïdium se reconnaît lorsque le feuillage des plantes commence à présenter une sorte de feutrage blanchâtre, légèrement farineux. Les tiges et les fleurs des plantes sont aussi parfois touchées par ce feutrage blanc. Avec le temps, vous verrez les feuilles se déformer en se recroquevillant tout en ayant un aspect boursouflé.

Traitements et lutte contre l’oïdium
Des mesures préventives peuvent être prises pour éviter la propagation de cette maladie. Pour cela, un bon espacement entre les plantes est nécessaire. L’humidité dans les feuilles provoque généralement l’apparition de l’oïdium. Un bon nettoyage autour des différentes plantations permettra d’évacuer l’excès d’humidité. De même, il faut éviter d’arroser les feuilles des jeunes plants et même des plus matures. Et par temps chaud, il est préférable de ne pas arroser le feuillage. Par ailleurs, retirez immédiatement les parties de la plante atteintes afin que la maladie ne se propage pas au reste de vos cultures.
Un traitement à base de soufre peut éliminer le champignon et peut être une solution préventive, mais ce n’est pas la meilleure pour l’environnement. Pour cela, vous devez diluer dans l’eau du soufre que l’on trouve sous forme de poudre. Veillez à respecter le dosage indiqué sur l’emballage. D’autre part, il faut agir rapidement et traiter les plantes dès l’apparition des symptômes. En effet, au-delà d’une propagation de plus de 10% à 15% du champignon, le traitement devient totalement inefficace.

- Advertisement -

Must Read

« Gingembre  » de la plantation à la récolte

0
Le gingembre officinal en résumé : Nom latin : Zingiber officinale Nom commun : gingembre commun, gingembre officinalFamille : ZingiberaceaeType : vivace...