Accueil ASTUCES Néorégélia : comment cultiver cette plante d’intérieur en rosette ?

Néorégélia : comment cultiver cette plante d’intérieur en rosette ?

-

Le Neoreglia vient des forêts tropicales du Brésil et est une plante épiphyte. Cette plante tropicale a besoin de chaleur pour fleurir, c’est pourquoi elle est cultivée comme plante d’intérieur en France et en Europe en général. Il se compose de feuilles robustes qui forment des rosettes dentées d’un vert cuivré. Au moment de la floraison, les feuilles deviennent rouge foncé au centre des rosettes. Vous trouverez ici tout ce que vous devez savoir sur la culture de Neoreglia.

Où, quand et comment peut-on cultiver la Neoreglia ?
Avant de commencer à cultiver la Neoreglia, vous devez savoir que la plante meurt après la floraison, mais avant cela, elle produit encore des pousses pour survivre. De plus, dans son environnement naturel, la plante accumule en son cœur une réserve de pluie. Ainsi, pour la culture en intérieur, c’est ici que l’arrosage sera nécessaire. Cela permettra dans une plus large mesure de maintenir un niveau d’hygrométrie favorable à la plante.

Comme déjà mentionné, la Neoreglia est une plante qui aime la chaleur. Sa chambre doit être chauffée entre 18 et 27°C. Une bonne lumière est également nécessaire, mais pas de soleil direct. Le substrat doit être un mélange de terre à orchidées, de fibres de coco et de perlite. Vous pouvez également fabriquer un substrat composé à moitié de terreau horticole et à moitié de terreau pour orchidées.

Planter des néoreglos est possible, mais demande beaucoup de technique. La température nécessaire pour la plantation est de 27°C.

La plantation se fait principalement par la taille de la plante au printemps.

Neoregelia carolinae néorégélia
- Advertisement -

Attention
Le Neoregelia est d’origine tropicale, il est donc nécessaire d’étuver les feuilles quotidiennement. En outre, le sol doit toujours être maintenu frais en arrosant régulièrement, mais sans excès. L’alimentation en eau au cœur de la plante doit être renouvelée toutes les 4 à 5 semaines. L’eau doit être douce et, si possible, l’eau de pluie doit être privilégiée.

Le repiquage se fait chaque printemps lorsque les boutures sont séparées. Coupez toutes les rosettes défleuries.

C’est une plante assez robuste, mais elle est parfois infestée de cochenilles. Il ne faut donc pas hésiter à prévenir l’infestation par des moyens naturels.

Must Read

« Gingembre  » de la plantation à la récolte

0
Le gingembre officinal en résumé : Nom latin : Zingiber officinale Nom commun : gingembre commun, gingembre officinalFamille : ZingiberaceaeType : vivace...